Se connecter

Randos Activités Ligériennes

Randonnées, Scrabble, Jeux de Cartes, Rotin aux Ponts de Cé

15

oct. 2018

Rando de Chalonnes

Publiée par Randos-Activites-Ligeriennes--Thomas-Michele / pour Randos  / 0 Commentaire

2018-2019
News
Rando de Chalonnes

Depuis la plus haute antiquité, la situation de Chalonnes, au confluent du Layon et de la Loire, a été particulièrement imposante. La ville a pu développer son commerce et ses échanges avec les grandes villes de la région. Ce passé glorieux se perçoit encore aujourd’hui à travers la mémoire des habitants et de différents lieux chargés d’histoire.

A Chalonnes l’activité fluviale fut importante. La Loire a pendant longtemps été une voie de transport stratégique. Des ports ont été construits pour pouvoir accueillir de plus en plus de bateaux. Après l’ouverture du canal du Layon en 1778, les quais devinrent le point de chargement des vins du Layon que venaient acheter les Hollandais. On y trouvait aussi de la chaux et du charbon. Au 19e siècle, on aménage d’autres ports qui se confondent aujourd’hui avec les quais : le Port Chailloux, le Port Saint-Maurille ainsi que le Port Garou. Le transport fluvial fut ensuite délaissé au profit du chemin de fer et les derniers mariniers abandonnèrent leur trafic vers 1913.

Quelques Patrimoines bâtis dont l'église Saint Maurille:
Elle fut construite par Saint Maurille lorsque ce disciple de Saint Martin vint pour convertir le territoire au catholicisme. Pendant la révolution, elle servit pour les bivouacs de soldats et de grenier à fourrage. Elle fut restaurée en 1846-1847 et le clocher dut être réparé à la suite du bombardement de 1940.
Au pied de cette église, se dresse l’ancien cimetière des Malpavés datant de l’époque romaine. Des fouilles ont permis de retrouver des écus de Philippe III roi d’Espagne et des sesterces gallo-romaines.

Saint Maurille (Ve siècle) s’établit pendant une quinzaine d’année à Chalonnes pour évangéliser la population. Il fut par la suite Évêque d’Angers. On lui accorde de nombreux miracles : il donna un enfant à une femme stérile, enfant qu’il ne put sauver de la maladie. Il partit en Angleterre pour expier sa faute. Pendant le voyage, il perdit les clés des reliques de son église et jura de ne rentrer à Angers que lorsqu’il les aurait retrouvées. Alors qu’il était devenu jardinier, quatre angevins vinrent le trouver. La légende raconte que pendant leur voyage vers l’Angleterre, un poisson avait sauté dans leur bateau le ventre rempli des clés des reliques d’Angers. De retour à Angers, Saint Maurille pria encore et encore, si bien que l’enfant mort ressuscita.  (en savoir plus) (/www.chalonnes-sur-loire.fr)

Rando de Chalonnes

COMMENTAIRES